Tous les livres de Véronique Blanchard

Mauvaises filles : incorrigibles et rebelles

Véronique Blanchard , David Niget , Michelle Perrot

Date de parution : Novembre 2016

Éditeur: TEXTUEL

Mauvaises fillesIncorrigibles et rebellesSi les « mauvais garçons » ont leurs héros, de Gavroche à Joey Starr en passant par James Dean, les « mauvaises filles » sont les invisibles de l'histoire. Dans cet ouvrage, Véronique Blanchard et David Niget dévoilent ces ombres fugaces qui surgissent au détour d'archives médicales ou judiciaires : « vagabonde », « hystérique », « fille-mère », « prostituée », « fugueuse », « cheffe de bande », « punk », « crapuleuse »...Par le biais d'une vingtaine de portraits incarnés de « mauvaises filles » jugées immorales, de 1840 aux années 2000, ils rendent un visage et une histoire à ces destins orageux. Ils cartographient les lieux qu'elles traversent ou qui les enfer ...
Voir le panier

Mauvaise graine:deux siècles d'histoire de la justice des enfants

Véronique Blanchard , Mathias Gardet , Madeleine Mathieu

Date de parution : Septembre 2017

Éditeur: TEXTUEL

Mauvaise graineDeux siècles d'histoire de la justice des enfants« Mauvaises graines », « apaches », « sauvageons », « blousons noirs », « racailles » : les mots changent mais la stigmatisation perdure pour qualifier les enfants des classes laborieuses lorsqu'ils croisent le chemin des tribunaux. Véronique Blanchard et Mathias Gardet présentent ici le premier panorama de la justice des mineurs sur deux siècles, en replaçant dans leur contexte les rapports que la société française a entretenus avec sa jeunesse. Exhumant pour la première fois des archives judiciaires ou médicales les écrits d'enfants placés, de juges, d'éducateurs ou de médecins, ils restit ...
Voir le panier

Vagabondes, voleuses, vicieuses

Véronique Blanchard

Date de parution : Octobre 2019

Éditeur: FRANCOIS BOURIN ÉDITEUR

Vagabondes, voleuses, vicieusesAdolescentes sous contrôle, de la Libération à la libération sexuelleLuce : « vagabonde » ; Adèle : « voleuse » ; Émilienne : « vicieuse ». Trois mots, qui valent rappel à l'ordre, réquisitoire, sanction. Ou comment le langage, le système éducatif, la psychiatrie et l'institution judiciaire construisent le féminin, en lui opposant des contre-modèles.Dans les années 1950 et 1960, une adolescente a tôt fait de virer « mauvaise fille » : un flirt, une sortie au bal ou au café, voire une simple fugue de quelques heures peuvent suffire à enclencher l'engrenage judiciaire, qui la conduit devant le juge des enfants. Beaucoup seront ensuite placées en internat, hos ...
Voir le panier
X

Navigation principale

Type de livres